LA LIVRAISON à DOMICILE DE BOUTEILLES DE GAZ

12 mai 2016

Gaz de ville et gaz en bouteille: quelles différences ?

 

Avant de choisir entre gaz de ville et gaz en bouteille, il est conseillé de connaître les nombreuses différences entre ces deux types de gaz. Gazissimo vous aide à y voir plus clair, pour vous aider à faire le bon choix.

Les différentes caractéristiques du gaz de ville et du gaz en bouteille 

Gaz de ville et gaz en bouteille ne présentent pas les mêmes caractéristiques techniques. 

 

Le gaz de ville, c’est quoi ?

Aussi appelé gaz naturel, le gaz de ville est distribué par le réseau. Propre et non toxique, il s’agit d’un gaz de champs : son principal composé chimique est le méthane CH4. Pour rendre le gaz de ville odorant, on y ajoute du THT. Plus léger que l’air, le gaz de ville est distribué sous forme gazeuse, car son transport en phase liquide est plutôt difficile.

 

Le gaz en bouteille : plus lourd que l'air

Il existe 2 types de gaz en bouteille : le propane et le butane. Si ces deux produits sont des GPL (gaz de pétrole liquéfiés) odorants, chacun présente ses propres caractéristiques :

  • Gaz propane : il est issu de champs ou de raffineries. Son composé chimique majoritaire est le propane C3H8. Plus lourd que l’air, ce gaz peut être stocké et transporté en phase liquide sous faible pression. Il peut également être distribué en citerne ;
  • Gaz butane : ce gaz composé de N-butane et d’isobutane provient uniquement de raffineries. Pouvant être stocké et transporté en phase liquide sous faible pression, le butane est lui aussi plus lourd que l’air. 

 

Gaz de ville et gaz en bouteille : des usages divers 

Si le gaz de ville et le gaz en bouteille servent tous deux à alimenter des appareils de cuisson et/ou un chauffage et/ou des équipements sanitaires, chacun nécessite des conditions d’utilisation spécifiques. Les différences entre le gaz de ville et le gaz en bouteille influencent notamment le coût d’utilisation.

 

Une installation différente

Pour pouvoir être alimenté en gaz de ville, un logement doit être raccordé au réseau via des canalisations installées à l’intérieur et à l’extérieur du logement. Un compteur est également nécessaire pour comptabiliser le volume de gaz consommé. En revanche, avec du gaz en bouteille, seuls un détendeur et un tuyau de raccordement sont requis.

 

Des contraintes techniques variables

Alors que le gaz en bouteille reste disponible dans toutes les zones géographiques, le gaz de ville, lui, peut souffrir d’un problème d’accessibilité au réseau dans les zones rurales et montagneuses. Par ailleurs, le gaz propane peut être utilisé en extérieur malgré des températures très basses.

 

Attention : si une copropriété est raccordée au gaz de ville, le règlement peut interdire l’utilisation de bouteilles de gaz pour des raisons de sécurité.

 

Fonctionnant sans abonnement ni raccordement, le gaz en bouteille peut être une solution intéressante financièrement. Pour faire vos calculs, évaluez simplement la quantité de gaz nécessaire selon vos équipements. 

 

En savoir plus