LA LIVRAISON à DOMICILE DE BOUTEILLES DE GAZ

19 déc 2017

Contester sa facture de gaz : comment s’y prendre ?

Il peut arriver que votre facture de gaz dépasse largement son montant ordinaire, a priori sans explication. Sachez qu’il est possible de contester votre facture de gaz auprès de votre fournisseur pour obtenir un remboursement si une erreur s’est effectivement glissée dans vos échéances. Toutes les étapes à respecter pour effectuer votre contestation, avec Gazissimo.


Contester votre facture de gaz : ne vous précipitez pas

Avant de vous précipiter pour contester votre facture de gaz, essayez de comprendre ce qui aurait pu alourdir la note pendant la période concernée. Avez-vous modifié vos habitudes ? Consommez-vous plus de gaz que d’ordinaire ?

En effet, le raccordement d’un nouvel appareil chez vous fait forcément augmenter votre consommation en gaz. Idem pour les changements de saison : le passage de l’été à l’automne (ou de l’automne à l’hiver) correspond généralement à un usage plus intensif des appareils de chauffage et des appareils de cuisson avec, à la clé, une hausse de votre consommation de gaz.

Si aucun élément ne permet de justifier une hausse de consommation, commencez par contacter le service client de votre fournisseur d’énergie, afin d’obtenir des informations quant à cette hausse de vos paiements.

Le numéro de téléphone de ce service se trouve généralement sur le site Internet du fournisseur, sur votre contrat d’adhésion ou sur vos factures. Si les informations fournies par le service client ne s’avèrent pas satisfaisantes, vous pouvez contacter le service consommateurs.

S’il s’agit d’une erreur et qu’elle est confirmée par le service client ou le service consommateur, confirmez l’information par courrier auprès du fournisseur, en rappelant tout ce qui vous a été dit lors de votre appel. Si aucune solution n’est trouvée, des moyens existent pour contester votre facture.

 

Les moyens en place pour contester sa facture de gaz

Le montant de votre facture explose et personne n’est en mesure de vous expliquer pourquoi. Trois options s’offrent à vous : la réclamation, l’appel à un médiateur ou le recours à une association.


La réclamation

Envoyez un courrier postal en recommandé avec accusé de réception à l’adresse du service client de votre fournisseur de gaz. L’objectif est d’expliquer clairement le motif de votre réclamation, avec toutes les preuves à votre disposition pour appuyer vos propos. Factures des mois précédents présentant un montant bien inférieur, preuve de votre absence pendant la période concernée... Une fois votre courrier reçu, votre fournisseur a pour obligation d’effectuer des vérifications sur votre ligne.

Le médiateur

Si la procédure de réclamation n’a donné aucun résultat, vous avez la possibilité de faire appel à un médiateur chargé du secteur d’activité lié à votre demande. Son aide, gratuite, vous permettra de régler votre litige à l’amiable.

Les associations

Gratuites également, les associations de consommateurs sont une alternative pour trouver un dénouement à votre problème. UFC-Que choisir, association Consommation, CLCV (Consommation logement et cadre de vie) font partie des collectifs spécialisés dans l’aide aux consommateurs.