LA LIVRAISON à DOMICILE DE BOUTEILLES DE GAZ

23 aoû 2017

Vers une pénurie de gaz en France l’hiver prochain ?

Et si la France se retrouvait sans réserve de gaz suffisante en cas de grand froid, lors de l’hiver 2017-2018 ? Si nous sommes encore loin de ce scénario catastrophe, les opérateurs de stockage de gaz tirent la sonnette d’alarme depuis le printemps dernier. Du côté des fournisseurs, on se veut rassurant sur la situation. Zoom sur ce supposé risque de crise.

 

Les gestionnaires de réseaux inquiets du risque de pénurie de gaz en France

 

Depuis le printemps dernier, les regards sont tournés vers l’hiver. Dès le mois d’avril, Storengy tirait le signal d’alarme à propos d’une possible pénurie de gaz. L’opérateur de stockage, filiale d’Engie, constatait la faible demande des fournisseurs d’énergie, et le peu de volume de gaz inscrit dans les stockages.

 

Un constat partagé par les gestionnaires de réseaux de transport de gaz français, TIGF et GRTgaz. Ainsi, fin mai, moins de 80 térawattheures (TWh) étaient souscrits à date, contre 111 à 114 TWh au début des hivers de ces trois dernières années.

 

Conséquence directe : en cas de période de grand froid sur le pays, la France pourrait connaître une pénurie de gaz cet hiver 2017. Un scénario sous conditions qui pousse toutefois les professionnels à donner des consignes.

 

Ainsi, GRTgaz et TIGF ont appelé les fournisseurs d’énergie à augmenter leurs stocks et à s’approvisionner en gaz naturel liquéfié (GNL), le plus rapidement possible – légalement, avant le 1er novembre - pour pallier tout risque une fois la saison froide arrivée.

 

 

 

Les fournisseurs d’énergie rassurants sur le risque de pénurie de gaz en France

 

Engie, Direct Énergie, EDF, Eni… Pris à partie par les opérateurs de stockage et les gestionnaires de réseaux de transport de gaz, les fournisseurs d’énergie ne se veulent pas aussi pessimistes. Et eux aussi le font savoir. Tout d’abord, et tout simplement, car il reste du temps avant la date limite de leurs obligations de stockage.

 

Mais surtout car, pour les fournisseurs, des dispositions leur permettraient d’éviter la pénurie de gaz en France l’hiver prochain. Les opérateurs gaziers ont seulement pris en compte les stockages sur le sol français. Mais les fournisseurs rappellent que des stocks souterrains de gaz naturel existent dans d’autres pays de l’Union européenne. Rappelons que la France importe principalement cette énergie.

 

Autre possibilité permettant d’éviter une crise de l’approvisionnement en gaz pendant l’hiver : les stocks de gaz naturel liquéfié présents dans les terminaux méthaniers, des infrastructures gazières portuaires, que ce soit en France ou dans d’autres pays européens.

 

Enfin, les fournisseurs d’énergie peuvent toujours compter sur des moyens de production de gaz naturel, non utilisés actuellement, et qui pourraient être mobilisés si une pénurie de gaz se faisait effectivement ressentir l’hiver prochain. Cela va-t-il arriver ? Réponse entre décembre et mars prochain.


En savoir plus
Comment évaluer précisément sa consommation de gaz ?
Choisir de se chauffer au gaz de ville : les questions à se poser

Chauffage au gaz : le choix du confort

 

 

Gazissimo vous propose en un clic d’acheter et de vous faire livrer à domicile votre bouteille de gaz.
Choisissez parmi les bouteilles


Butane 13 Kg

Shesha Butane 10 Kg

Malice Butane 6 Kg

Propane 13 Kg