LA LIVRAISON à DOMICILE DE BOUTEILLES DE GAZ

12 oct 2016

Le sèche-linge au gaz : une solution économique à découvrir

Les séchoirs électriques consomment généralement beaucoup d’électricité, et leur utilisation génère des coûts non négligeables sur la facture d’énergie des ménages. Plus économique, plus efficace, le sèche-linge au gaz est une alternative pratique permettant des gains d’énergie importants. Comment fonctionne-t-il ? Quels avantages pour votre logement ? Les explications avec Gazissimo. 

 

Le sèche-linge au gaz : le fonctionnement 

 

Le sèche-linge au gaz fonctionne, comme son nom l’indique, au gaz naturel ou propane. Contrairement aux séchoirs traditionnels qui utilisent une résistance électrique pour chauffer l’air et ainsi sécher le linge, le séchoir au gaz permet la production de l’air chaud grâce à un brûleur à gaz. D’un point de vue énergétique, c’est le système le plus efficace.

 

À noter : afin d’optimiser la performance énergétique de votre sèche-linge, optez pour un modèle équipé d’une commande de réglage du taux d’humidité. Ce type de séchage dit « électronique » permet d’arrêter le fonctionnement de l’appareil dès que le linge est sec, et vous permet ainsi de réduire votre consommation d’énergie.

 

 

Le sèche-linge au gaz : les avantages 

 

Moins énergivore, fonctionnement optimal… Le sèche-linge au gaz présente de nombreux avantages, dont notamment :

  • Ce type d’appareil consomme jusqu’à dix fois moins d’électricité que les séchoirs traditionnels, et permet ainsi de réduire les coûts d’utilisation sur sa facture d’énergie jusqu’à 60 % ;
  • C’est un séchoir à « évacuation », il permet donc de ne pas faire la vidange du condensat (contrairement à l’évacuation à condensation) ;
  • Son fonctionnement permet d’obtenir un linge sec deux fois plus rapidement qu’avec un séchoir électrique classique.

 

Si le sèche-linge au gaz présente une meilleure performance énergétique (plus économe et séchage plus rapide), c’est simplement car la chaleur est produite par le gaz. Ainsi, elle nécessite 70 % d’énergie en moins qu’un appareil électrique de classe C.